Le rejet de nourriture peut être un acte fréquent chez le chien, mais reconnaitre un vomissement d’une régurgitation chez votre chien est important pour pouvoir intervenir rapidement. Sachez que la différence entre les deux rejets que peut avoir votre animal de compagnie est avant tout musculaire.

Plusieurs signes peuvent vous aider à les différencier. Cet article est là pour vous aider à bien distinguer ces deux types de rejet, et à agir en conséquence.

Le vomissement de votre chien

Le vomissement du chien se distingue de la régurgitation du chien lorsqu’il intervient plusieurs heures après le repas. Lorsque votre chien est sujet à des vomissements et non à de la régurgitation, il ressent des contractions au niveau de son ventre et plus précisément au niveau de son estomac. Ces contractions vont pousser les aliments hors de son corps.

Le vomissement est un trouble gastro-intestinal et provoque un rejet du chien qui peut prendre plusieurs formes comme de la bile, de l’eau, du sang ou des glaires…

Ce type de rejet chez votre chien peuvent être graves, et il existe plusieurs raisons qui poussent votre chien à vomir :

  • Un contenu qu’il ne parvient pas à digérer.
  • Certaine race de chien comme le Dogue Allemand sont plus sujet au vomissement.
  • Une maladie comme une gastrite, un cancer de l’estomac ou de l’intestin.
  • Un excès de nourriture.
  • Une pratique sportive juste après avoir mangé une gamelle assez conséquente.
  • Un voyage en voiture trop long pour lui.

Il est recommandé de vous renseigner rapidement sur la nature du rejet pour éviter des complications.

Des articles sur le vomissement du chien sur des sites comme IllicoVéto pourront vous y aider. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre rapidement contact avec un vétérinaire. Le vétérinaire sera en mesure d’évaluer la gravité ou non du vomissement. En cas d’urgence, une intervention à domicile ou en clinique peut être envisagée.

La régurgitation de votre chien

La régurgitation de votre chien intervient généralement juste après son repas. Elle est liée au fait que votre animal a trop mangé, et certainement trop vite. Lorsque votre chien régurgite, il n’y a aucun effort musculaire contrairement au vomissement.

On appelle ça un acte passif de l’estomac, qui n’est pas responsable de ce rejet car la nourriture ingurgitée n’a pas encore atteint l’estomac. Le contenu expulsé ne contient donc pas d’acides ou de bile. L’œsophage est l’organe affecté lors d’un rejet de ce type.

Cette régurgitation intervient principalement juste après son repas, puisque les aliments que votre chien à mangés ne sont pas encore digérés.

Si vous êtes courageux, vous pouvez différencier le vomissement et la régurgitation en examinant la quantité du rejet. Lors d’une régurgitation, le chien va recracher une petite quantité de nourriture. Les aliments ainsi régurgités ont une forme tubulaire et sont souvent recouverts d’un mucus visqueux.

Ne soyez pas inquiet si votre chien se précipite pour manger ce qu’il a régurgité, c’est tout à fait normal dans le monde canin.

Votre chien prend exemple sur sa mère qui rejetait les aliments pour nourrir ses chiots. C’est également lié à son sens de l’odorat très développé, qui lui indique la présence de nourriture de ce qu’il a régurgité.

Les gestes à avoir en cas de vomissement ou de régurgitation

Lorsque votre chien vomit ou régurgite des aliments, il faut dans un premier temps garder son calme et ne pas paniquer.

Rappel : si votre chien se précipite pour manger sa nourriture rejetée, vous pourrez alors vous assurer que c’est une régurgitation et non pas du vomissement. Si le rejet a lieu des heures après le repas et avec une quantité conséquente, alors il s’agit plutôt d’un vomissement.

Quels sont les gestes à adopter ?

Pour ce qui est de la régurgitation, comme vu précédemment, c’est un repas ingurgité trop rapidement. Il faut par conséquent, juste donner à boire à votre chien. L’hydratation renforce le transit et évite l’assèchement des muqueuses.

En ce qui concerne le vomissement, il est préférable de faire appel à un vétérinaire pour éviter que son état de santé s’aggrave. En attendant, vous pouvez lui donner des aliments faciles à digérer et beaucoup d’eau, étant donné que le vomissement déshydrate votre animal de compagnie. Si ce sont des vomissements à répétition, ne donnez surtout pas de nourriture supplémentaire, cela pourrait empirer la situation.

Vous l’aurez compris, selon le type de rejet, vous devrez agir différemment, mais n’oubliez pas que ce type d’incident, selon sa gravité, peut avoir parfois de lourdes conséquences sur la santé de votre chien. Veillez donc bien à surveiller son comportement, et à bien vous renseigner pour agir correctement. Les petits gestes sont parfois ceux qui sauvent !

PARTAGER
Article précédentFaut-il adapter l’alimentation d’un chien en fonction de son âge ?
Journaliste et rédacteur spécialiste du monde animal, je préfère apporter des conseils simples et faciles à lire que des encyclopédies animalières illisibles par les communs des mortels. Vous trouverez chez moi à la fois des articles sûrs comment prendre soin de son animal que des articles sur la protection animale.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Please enter your name here