L’alimentation de votre compagnon de tous les jours est un facteur essentiel au bien-être tant physique que psychologique de celui-ci. Bien alimenter votre chien va dépendre de multiples éléments qu’il est bon d’analyser.

La nourriture que vous lui donnerez dépendra avant tout de son âge et de son poids, mais également de son mode de vie (plus ou moins actif) et de sa race. Voyons ensemble comment adapter la nourriture de votre chien en fonction des grandes étapes de sa vie.

Comment nourrir un chiot ?

Les chiots ont besoin d’une alimentation en adéquation avec leurs besoins, c’est le moment de leur vie où ils sont le plus à même de développer des problèmes de malnutrition ou d’obésité. Jusqu’à 12 mois pour les petites races et jusqu’à 24 mois pour les grandes, le chiot se verra progressivement adapter son alimentation au fur et à mesure qu’il grandit.

Si vous avez peur de vous tromper ou que c’est votre premier chiot, le mieux à faire c’est de lui donner de la nourriture industrielle « spéciale chiots » (les croquettes chien ne sont pas encore adaptées à leur âge) qui contient tout ce qu’il faut en minéraux et protéines pour participer à un bon développement de son métabolisme.

Comment nourrir un chien adulte ?

Une fois que votre bébé chien est devenu grand, son alimentation va correspondre en grande partie à son activité physique et à sa race. De nos jours, la nourriture industrielle a fait ses preuves. La plupart des marques répondent tout à fait aux besoins de votre chien en prenant en compte sa race, sa taille et son âge.

A savoir tout de même qu’un chien de petite race possède un métabolisme plus rapide qu’un chien de grande race et brûle donc plus de calories. Il faudra donc lui donner proportionnellement deux fois plus de calories.

Faire attention à la nourriture des chiens âgés

Un chien âgé, au même titre qu’un chiot, demande une attention particulière concernant son alimentation. Plus il va vieillir, plus son métabolisme fera face à des problèmes de déshydratation, d’accumulation de graisses, etc.

Contrairement à un chien en pleine force de l’âge, son alimentation demandera beaucoup moins de graisses (entre 10% et 20%) et les protéines, minéraux et vitamines devront être de très haute qualité afin de combattre efficacement l’arrivée de troubles digestifs ou d’infections.

Encore une fois, l’alimentation industrielle reste le meilleur compromis afin d’être sûr de lui donner tout ce dont il a besoin pour rester au meilleur de sa forme.

Les petits détails qui font la différence

Il faut savoir que plus un chien est jeune, plus sa fréquence d’alimentation doit être élevée (mais les quantités moindres). Ainsi les chiots âgés entre 2-6 mois pourront être nourris 4 fois par jours au début jusqu’à 2 fois par jours en grandissant. Les chiots demandent également qu’on leur humidifie les croquettes  au début afin de faciliter la digestion.

Évitez autant que faire se peut de le nourrir en même temps que vous et donnez-lui toujours à manger dans un endroit calme ou il ne risquera pas de se sentir stressé. Enfin, servez lui son repas à température ambiante et veillez toujours à garder sa gamelle d’eau bien remplie.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Please enter your name here